Suite aux annonces du Président de la République du 31 mars 2021, la France connait une nouvelle phase dans cette pandémie sans fin de covid-19. Bien que les mesures aient été renforcées sur l’ensemble du territoire, la pratique du sport reste une des barrières les plus efficaces contre le virus.

Les spécialistes ont démontré depuis plusieurs mois que les contaminations sont moins importantes en plein air. C’est d’ailleurs ce qui a conduit le Gouvernement à mettre en place ce “confinement dehors” qui peut sembler assez étrange à première vue. Ceux-ci prônent aussi la pratique du sport comme un des meilleurs moyen de lutter contre la maladie en renforçant le système immunitaire. C’est dans ce sens que le Gouvernement a finalement pris la décision de lever les restrictions liées à la pratique du sport, individuelle ou en groupe.

Les courses officielles pourront aussi reprendre normalement et pour tout le monde à compter du 26 avril 2021.
Une excellente nouvelle pour tous les coureurs frustrés, mais nous devrons toutefois nous adapter à certaines conditions.

En effet, des règles sanitaires devront être respectées afin de pouvoir assurer la tenue des évènements sportifs en toute sécurité :

  • Les coureurs devront être équipés de sur-chaussures stériles pendant toute la durée de la course, que ce soit sur route ou en trail nature.
  • En plus de leur certificat médical, les coureurs devront présenter une analyse de selles lors de leur inscription à toute course officielle.
  • Pour éviter tout crachat sur le sol lors de la course, les coureurs devront avaler une tasse de gros sel avant le départ afin de freiner toute production de salive pendant l’effort.
  • Afin d’accélérer le processus de vaccination, les podiums et remises de prix seront supprimées et remplacées par une injections de vaccin Astra Zeneca pour les 10 premiers de chaque catégorie.
  • Les bénévoles responsables des vestiaires devront impérativement accomplir leurs tâches équipés d’un scaphandre sous-marin hermétique pour éviter toute contamination avec les affaires des coureurs.
  • Les participants devront se présenter dans les sas de départ de courses 6 heures avant le départ dans le but de procéder à une décontamination de l’air qui les entoure avec du “Sanytol purificateur d’air désinfectant”.
  • Les coureurs courant avec des Nike Alphafly NEXT% se verront sanctionnés d’une journée en réanimation pour prêter main-forte aux équipes soignantes dans l’hôpital le plus proche de leur lieu de résidence.
  • Afin que personnes n’oublie de rester prudent pendant l’épreuve, les traditionnelles musiques de motivation d’avant course seront désormais remplacée par l’incontournable discours d’Emmanuel Macron du 16 mars 2020 : “Nous sommes en guerre”.

Bref, vous l’aurez compris, il s’agit ici d’un poisson d’avril bien nul. Les courses ne sont pas prêtes de reprendre, mais on espère vous avoir donner le sourire quelques secondes. 😊

A très bientôt sur des lignes de départ “normales” espérons-le ! 🙏

Poisson d’avril

Une pensée sur “Le Gouvernement autorise la reprise des courses au grand public”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *