Mal de tête après le sport ? Les causes et les solutions.

Le mal de tête après une sortie longue ou un effort un peu plus soutenu que d’habitude ? Voilà un mal qui me pose problème assez régulièrement dans ma pratique de la course à pied. Je pensais au départ que c’était simplement dû à de la fatigue mais je me suis rendu compte, en me renseignant, que j’étais loin d’être un cas isolé.

Depuis mes débuts en course à pied en 2016, il m’arrive régulièrement d’avoir de bons gros maux de tête après un effort plus long ou plus soutenu que la moyenne. Une douleur assez vive survient alors au niveau des tempes, comme une pression dans le crâne, environ une heure après la fin de l’effort. Ce mal de crâne peut durer deux ou trois heures comme il peut persister jusqu’au lendemain. En parlant de ce problème autour de moi et en me renseignant à ce sujet, voici des causes probables au mal de tête après l’effort et quelques solutions pour y remédier.

Ces conseils que j’ai pu expérimenter n’ont aucune valeur médicale. Une médecin saura toujours mieux vous conseiller sur votre santé et votre pratique du sport.

Notre sondage instagram

Nous avons réalisé un sondage instagram en décembre 2020. Notre cible est donc, pour sa majorité, un panel de coureuses et coureurs réguliers.

43

répondants

40%

déclarent être sujet au mal de tête après le sport.

de 1h à 48h

C’est le temps que peut durer le mal de tête après l’effort selon notre sondage instagram.

Si j'ai couru le matin, ça peut durer tout l'aprem et ça passe au réveil le lendemain !

Cela dure quelques heures en général, parfois jusqu'au coucher ou la sieste.

running_teacher_92

Ça peut durer toute une journée et se passe surtout après une sortie à jeun.

tropicalsoul82

Ça s'arrête après avoir mangé.

On_adore_le_sport

Plusieurs causes possibles

Certains parlent de mauvaise respiration pendant l’effort, d’autres de pression artérielle. Ce sont de possibles raisons à vos maux de tête après le sport. D’après mes recherches ces céphalées après un effort physiques assez soutenu peuvent avoir plusieurs raisons.

Buvez de l’eau


C’est certainement la cause de mes maux de tête. Pas besoin de s’y connaître des masses pour savoir que la solution miracle contre la déshydratation est de boire de l’eau. Toutefois il ne suffit pas de boire pendant et après l’effort. En effet, bien s’hydrater 2 à 3 heures AVANT de partir faire votre sortie longue aidera à atténuer, voire éliminer ces maux de têtes qui surviennent après l’effort.

Mangez correctement


Si vous êtes en sèche ou en plein régime alimentaire spécifique, il se peut que votre mal de crâne soit dû à un manque de glucides (sucres). Ayez une alimentation adaptée à votre rythme d’entraînement en ne négligeant pas les glucides et les protéines. Bien évidemment, évitez les sucres raffinés qui n’auront aucun bénéfice sur votre organisme.

Echauffez-vous


Un autre de mes points faibles… Partir comme une balle sans bien s’échauffer provoquera un afflux de sang trop important et trop rapide dans vos vaisseaux sanguins, ce qui pourra provoquer des maux de tête pendant et après l’effort. Difficile de peaufiner ses statistiques Strava en s’infligeant 10 ou 15 minutes d’échauffement avant d’envoyer du pâtée, mais ceci devrait aider à atténuer vos céphalées. Pensez à bien vous étirer après votre sortie longue également.

Attention à la chaleur


Plutôt logique, évitez de forcer si vous vous entraînez sous la chaleur. Des chercheurs israéliens ont découvert que la météo peut influencer les maux de tête. Le risque de céphalées graves serait plus élevé de 7,5% à chaque augmentation de température*.

*source : santemagazine.fr

hypertension


Si, en plus des maux de tête, vous êtes sujets à des vomissements et une rigidité dans la nuque, je vous conseille vivement de consulter un médecin afin de vérifier votre tension. Vous pourriez être sujet à de l’hypertension, qui pourrait avoir de graves conséquences sur votre santé.

Pour ma part, j’essaie d’être rigoureux dans l’application de ces différentes solutions contre les maux de tête après le sport. Ceux-ci m’ont parfois suivi pendant presque 48h après un effort soutenu. Si, vous aussi, vous êtes sujets aux même symptômes, n’hésitez pas à poser vos questions ou donner vos conseils dans la zone de commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *