Depuis le 17 mars et l’apparition du Coronavirus, les amateurs de course-à-pieds ont du composer avec une nouvelle façon de vivre et des restrictions, impactant leur activité favorite. Continuer à courir comme d’habitude malgré les risques, arrêter complètement l’activité physique, faire son footing dans le respect des règles imposées par le gouvernement, chacun gère cette crise à sa manière avec plus ou moins de réussite et plus ou moins de responsabilité.

Cette situation devrait bientôt évoluer pour le plus grand bonheur des runners français. A partir du 11 mai, la limitation de sortie hebdomadaire à 1h par jour par personne et dans un rayon d’1km autour de chez soi devrait s’arrêter. Nous serons désormais en mesure de sortir sans attestation, et dans un rayon de 100km. Voilà qui devrait ravir les coureurs frustrés qui rongent leur frein depuis bientôt 2 mois.

Ça va se passer comment ?

Pour reprendre les textes officiels, les sorties running pourront se faire “sans limitation de durée de pratique, sans attestation, dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 kilomètres, en limitant les rassemblements à 10 personnes maximum, en extérieur.” On aura donc largement de quoi se défouler. Cependant, une nouvelle mesure importante devra être prise en considération.

10m de distance entre coureurs !

Ça marche aussi pour les cyclistes

Pourquoi la “distanciation sociale” augmente-t-elle ?

Des études récemment menées prouvent que, lorsqu’on court, on projette des gouttelettes derrière nous en respirant comme des boeufs essoufflés. Ça, on le savait plus ou mois déjà. C’est le temps que ces gouttelettes mettent à atteindre le sol divisé par la distance de projection moyenne d’un gouttelette multiplié par la vitesse moyenne d’une Fiat Punto sur terre battue qui ont permis de définir une distance de sécurité de 10m entre chaque sportif.

Qu’on soit coureur expérimenté en aisance respiratoire ou joggeur du dimanche qui finit tout rouge avec un filet de bave au bout de 3km, la règle sera la même pour tout le monde, et il faudra sans doute s’y habituer pour un moment.

Restons sérieux 🙏

Ces nouvelles mesures, malgré une augmentation considérable de la distanciation pendant le sport, sont une délivrance pour les runners de France. Mais on vous voit venir ! N’allons pas courir n’importe où, n’importe quand, à partir du 11 mai. Ce n’est absolument pas le moment d’appeler les copains pour aller se faire une sortie longue le dimanche matin. Soyons responsables et montrons à ceux qui voyaient les coureurs comme les “mauvais élèves” de ce confinement, que nous sommes capables de respecter des règles sanitaires nécessaires à la santé de tous.

Il nous tarde à tous de pouvoir fouler le pavé ou le sentier comme bon nous semble, de se retrouver en mini-short et se claquer la bise avant de partir pour une sortie entre copains, de pouvoir raccrocher un dossard et vivre l’ambiance unique des courses… C’est en étant sérieux dans ces nouvelles mesures que nous y arriverons. Enfin, on espère…

Soyez forts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *